Aux bois du loup à Lanloup : « J’ai le virus du tournage ! »

0
238

Guillaume Laurent a découvert le tournage sur bois chez un copain d’école avec qui il préparait un CAP ébénisterie au lycée Savina de Tréguier. Et depuis, le pêcheur de lune* a, comme il aime à le dire, attrapé « la maladie de gouge**. »

« Pour moi, la vie sans tournage sur bois n’est pas possible. Travailler la matière m’anime et me fait vibrer », confesse d’emblée Guillaume.
C’est dire si le jeune homme de 29 ans aime se retrouver dans son atelier de Lanloup où flottent une multitude d’effluves d’essences locales.
« J’ai le virus du copeau de bois », poursuit-il.
Il a contracté cette drôle de maladie au contact d’un pote de lycée qui lui a permis, un bel après-midi, de tester ses gouges, son tour à bois et ses différents outils de creusage.
« Ça me titillait depuis un moment, mais je n’avais pas le budget. »
Et dire que ce fut une révélation est un doux euphémisme : « Ça m’a piqué de suite. »
À tel point qu’après un petit flirt de six mois avec le maraîchage, il se formera en restauration de meubles. Au Greta cette fois.
Il fera alors une rencontre déterminante. Avec son maître de stage Joseph Thouénon, ébéniste et agenceur de cuisine à Lanvollon, qui ne cessera de l’encourager à poursuivre dans la voie qu’il s’est choisie, à savoir la création et la restauration spécialisée en ébénisterie-tournage sur bois.
« C’est sûrement grâce à lui que j’ai osé créer mon atelier. »
Et c’est là, dans la campagne de Lanloup, qu’il restaure et fabrique depuis maintenant un peu plus d’an des meubles et de nombreux objets en bois. À la demande, selon l’envie des gens. « Je ne travaille qu’avec des bois de la région. Et bien souvent, ils me sont donnés. » La Bretagne a joué un rôle non négligeable dans le cheminement de Guillaume. « Je suis venu de Lunel avec un premier amour et je suis resté, confie-t-il. Je crois que cette région m’a transformé. J’y ai trouvé ma voie et l’endroit où je veux vivre », affirme avec conviction celui qui était dans une vie précédente technicien-vendeur dans une jardinerie. Et également grand amateur de musique et de sounds systems.

  • * Le Pescalune (pêcheur de lune en bon français) est une célèbre statue qui se trouve à Lunel dans l’Hérault. C’est aussi le nom qui est souvent donné aux habitants de cette ville.
    ** La gouge à creuser est un outil de tournage sur bois.

Aux bois du loup
Restauration et fabrication de meubles, objets, vaisselle, bols, planches à couper, échiquiers, pilons, jouets en bois et sculptures.
8, Bel Orientation à Lanloup
06 84 15 44 09
Boutique en ligne : www.auboisduloup.fr