Boulangerie Ménou à Plougonver : Le retour de la tradition

0
700

Il fallait l’oser, elle l’a fait. La famille Ménou a relevé le défi et ouvert une boulangerie au cœur même de sa biscuiterie de Plougonver à une époque où la création d’un tel commerce n’est pas vraiment à la mode. Explications.

Lorsque Patrick et Chantal Cojean sont partis à la retraite il y a quelques mois -lui boulanger à La Chapelle-Neuve, elle propriétaire de l’épicerie-dépôt de pain de Plougonver-, les habitants de ce joli coin vallonnné de l’Argoat se sont quelque peu retrouvés dans l’expectative côté approvisionnement de viennoiseries et de pains.
Il leur a alors fallu se réorganiser et les kilomètres se sont ajoutés aux kimomètres.
Aux yeux de Sophie et de Pierre Ménou, qui sont maintenant à la tête de la biscuiterie éponyme, et de leurs parents, Martine et Jacques, cette situation ne pouvait plus durer.
Et il a donc été décidé de créer au plus vite une boulangerie artisanale au sein de la boutique-Musée des métiers d’autrefois.
« Nous avons tout d’abord fait appel à Ludovic Richard, meilleur ouvrier de France, afin qu’il nous explique les tendances du marché. Puis nous avons élaboré ensemble une gamme de cinq pains traditionnels, dont un plié identique à celui que faisaient déjà mes aïeuls », indique Jacques Ménou.
Le choix du minotier a tout de suite fait consensus : ce sera le Morbihannais Bertho et ses réputées farines bretonnes.
Ensuite, est arrivé un boulanger, Romuald Bouvier, à qui il a été proposé des horaires atypiques pour cette profession : « Il travaille de 7h30 à 12h30 et de 14h00 à 16h00.»
Tout était alors en place. Et la boulangerie a rapidement pris son rythme de croisière avec une clientèle composée de touristes et de locaux qui « ont vraiment joué le jeu ».
« Cette activité est complémentaire avec celle que nous avons dans notre boutique », insiste Jacques Ménou qui aimerait maintenant recruter un pâtissier-boulanger dans le cadre du développement de ce commerce essentiel.

Depuis…1879
Les arrière grands-parents de Jacques Ménou étaient les boulangers de Plougonver en… 1879. À l’endroit où se situait l’épicerie. Deux générations se sont ensuite succédé au fournil, Jacques optant quant à lui pour les biscuits avec la réussite que l’on sait.

Ambiance guinguette :
L’ambiance sera résolument guinguette ce printemps et tout cet été au Musée des métiers d’autrefois de la biscuiterie Ménou, avec une exposition, de très nombreuses animations, des vidéos du territoire, un décor d’époque et de la musique populaire.
Et aussi des ateliers crêpes et galettes avec Nelly.

Biscuiterie Ménou, Musée des métiers d’autrefois et boulangerie
16, rue de la Gare à Plougonver
02 96 21 61 97
Ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 du lundi au samedi et 7j/7 aux mois de juillet, août et décembre. Cafés et biscuits offerts toute la journée. Formules de repas « nomades » (avec notamment un fameux jambon/beurre traditionnel et une formule galettes au blé noir garnies-crêpes sucrées) accompagnés de cidre, vin, bière ou autre. Sur place ou à emporter.