Laurent Brichet, diététicien-nutritionniste : « Rien ne doit être interdit ! »

0
822
Laurent Brichet Diététicien – nutritionniste à Guingamp, Pédernec, Plélo et Belle-Isle-en-Terre. Contact : 06 10 01 59 42

Au mot « régime », le diététicien – nutritionniste* Laurent Brichet vous opposerait plutôt ceux de « plaisirs de manger et de besoins spécifiques. » Pour le professionnel de santé, en matière d’alimentation, tout est une question d’équilibre.

Et si le secret du bien-manger commençait tout simplement par l’achat de bons produits naturels et par un indispensable passage derrière les fourneaux ?
Le diététicien–nutritionniste, et ancien cuisinier en restauration gastronomique, Laurent Brichet nous le confirme bien volontiers :
« La première des choses est de consommer des aliments simples et variés. Et, très important, il est préférable de les préparer soi-même et d’ignorer le plus possible les produits issus de l’agroalimentaire. »
Pour autant, « rien ne doit être interdit, nous avons besoin de manger de tout. Il faut respecter les goûts et les habitudes et comprendre que la notion de plaisir à table doit rester un élément essentiel, notamment pour le moral. »
En fait, il est nécessaire de trouver les bons « dosages » selon les besoins physiologiques de chacun « qui évoluent suivant l’âge, la croissance, la morphologie, les pathologies, le travail, le fait d’être sportif ou non, poursuit Laurent. Je ne suis pas du tout pour la notion de régime, encore moins pour celle du jeûne que je juge ignoble. Il ne faut pas de privation, ni qu’un repas soit une prise de tête »
Si, a priori, aucun aliment ne doit être banni, notre nourriture se doit d’être « variée et équilibrée. » Les deux maîtres-mots.
« Et surtout, ne vous laissez pas abuser par les modes et les légendes urbaines du moment qui ne sont souvent que des diktats commerciaux. Elles passent, tous les trois à cinq ans. Mais les besoins, eux, restent. » On l’a bien compris : « la diététique est notre santé ». Et pour que les règles à suivre pour une alimentation équilibrée soient assimilées par le plus grand nombre, il n’y a qu’une alternative, une seule : entreprendre un important et nécessaire travail d’éducation et de prévention.

En France :
. 45% de la population en surcharge pondérale, 17% souffrent d’obésité.
. La dénutrition, qui touche deux millions de personnes, essentiellement âgées, est un facteur prédictif de mortalité.
(Sources : ministère de la Santé et de la Prévention et Association Familles rurales).

  • Un diététicien-nutritionniste est un avant tout un expert, professionnel de santé en nutrition et alimentation, et ce, dans toutes ses dimensions.

Pour un meilleur rapport à l’alimentation :
Pour beaucoup, manger est synonyme de détente et de bien-être. Mais pour certains, qui souffrent de troubles du comportement alimentaire pour diverses raisons -surpoids, diabète, anorexie, problème cardiaque, trouble digestif ou encore dénutrition-, il en va tout autrement. Ceux-là entretiennent une relation délicate avec l’alimentation. Et c’est tout le travail de Laurent Brichet et de ses collègues que de les guider vers un meilleur rapport à leur nutrition.
« Il faut que nous puissions comprendre leurs attitudes et connaître leurs portes d’entrée vers la nourriture, qui remontent parfois à l’enfance. À nous de leur apprendre à les contourner. Ce qui demande souvent du temps et une psychologie en douceur. »