La Galerie du Dourven à Trédez-Locquémeau : À la pointe de l’art contemporain

0
535
« Trois, parfois quatre, expositionsponctuent l’année de la galerie. Une longue de la mi-mars à la mi-juin. Une deuxième en été puis, dans un format plus court, une troisième en automne. L'hiver, des œuvres sont accrochées sur les vitres de la véranda », explique Noémi Lainé, médiatrice culturelle (à droite). « Chaque expo attire environ 3000 personnes», indique, quant à elle, Elsa Briand (à gauche). La galerie, composée de deux espaces d’expo -une salle intérieure et une véranda panoramique-, existe depuis 1992. Après une éclipse de quelques années, elle a rouvert ses portes au printemps 2021. Notons que les espaces paysagés sont entretenus par le département des Côtes-d’Armor.

Disons-le tout net : le site du Dourven est un chouette endroit. Une pointe rocheuse où pins maritimes, eucalyptus et cyprès californiens peinent à masquer l’épatant panorama ouvert sur le large. Et c’est ici que l’artiste protéiforme chilien Enrique Ramirez a choisi d’exposer, cet été, ses toutes dernières œuvres.

C’est bien simple, et c’est ce qui fait la spécificité de la démarche culturelle de la galerie, les artistes appelés à exposer au Dourven doivent impérativement s’inspirer du lieu et, c’est la règle, de ses paysages.
« Ils sont invités lors de résidences, à questionner leur travail au regard de ce territoire qu’ils viennent confronter par le corps, les sens et la pensée », précise le texte de présentation de cet espace de création et de restitution, aujourd’hui géré par Lannion-Trégor Communauté (LTC).
« Nous avons une grande exigence artistique, dit de son côté Elsa Briand, chargée de projets culturels et artistiques au service Culture de LTC. Tous les artistes présentés ici sont des professionnels, de portée internationale, invités ou choisis sur appel à projets. Ils ont bien sûr carte blanche et peuvent faire des pas de côté. Et souvent, leurs réinterprétations, leurs regards différents, nous amènent ailleurs. »
Les expositions, réalisées in situ, s’adressent à un très large public, des novices aux amateurs d’art confirmés.
« Noémi Lainé, médiatrice culturelle, sera présente tout l’été afin d’appréhender les différents niveaux de lecture et de rendre les œuvres accessibles au plus grand nombre. »
D’ailleurs, le Dourven, qui a vocation à rayonner au-delà des frontières de LTC, se veut acteur à part entière d’un accès à la culture pour tous. Tout à sa volonté de pédagogie, la galerie conduit ainsi de nombreuses actions en milieu scolaire. « Chaque année, un établissement de notre territoire accueille une résidence. » En tout cas, en ces beaux jours, la brillante exposition d’Enrique Ramirez, Los extranjeros (vidéos, photos, sons et sculptures ) est en parfaite adéquation avec le remarquable espace naturel du Dourven, « unique en son genre », selon Elsa Briand.

Galerie du Dourven
Allée du Dourven à Trédrez-Locquémeau
Ouvert du mardi au dimanche et les jours fériés de 14h30 à 18h30.
Groupe sur réservation. Gratuit.
06 07 59 83 38
dourven@lannion-tregor.com