Le Relais de Lanmodez : « L’âme de ce petit bourg »

0
243
« L'équipe, actuellement forte d'une bonne cinquantaine de bénévoles dont une vingtaine très présente, travaille en commissions et aimerait bien évoluer dans l'avenir vers un modèle proche d'une coopérative, indique Manola Izaute, ici à droite auprès de François Marlier et de Fabienne Urvoy. Nous aimerions aussi accueillir plus de producteurs lors de notre marché du dimanche matin. Un traiteur, un crêpier, voire un rémouleur seraient également les bienvenus. » Le message est passé. Il est à noter que le café est ouvert lors de ce marché et après les concerts mensuels (chaque premier dimanche du mois) donnés à l'église.

Seul commerce du bourg, Le Relais de Lanmodez joue un rôle moteur dans l’animation de la commune. En effet, les salariés et bénévoles du bar-épicerie associatif se décarcassent afin de proposer des activités variées et ouvertes au plus grand nombre tout au long de l’année. Été comme hiver.

Il s’en est fallu de très peu pour que le tout dernier commerce de Lanmodez ne disparaisse. Repris à la sortie du Covid par une équipe de bénévoles hyper-motivés alors qu’il était fermé depuis trois mois, le gérant faisant défaut, Le Relais de Lanmodez a retrouvé vie. Et c’est une aubaine, tant celui-ci s’avère être « l’âme de cette commune » de 428 habitants.
« Ça tourne bien et nous touchons une bonne partie des gens d’ici ainsi que les touristes et randonneurs de passage, explique Manola Izaute qui partage la co-présidence de l’association avec Marielle Aynaud. Nous avions un triple objectif lorsque nous avons rouvert le Relais : tout d’abord proposer un commerce, une épicerie de dépannage, pour toutes les bourses avec des produits locaux, si possible bio. Ensuite, nous voulions que le bar soit accessible à toutes et à tous, que ce soit un endroit où l’on aime se retrouver. Et, enfin, nous souhaitions mettre en place des animations, au sens large du terme. »
Il semble que le but soit atteint. Des cafés littéraires, des après-midis maille et couture, des soirées jeux de société, des causeries autour de l’histoire et du patrimoine rythment déjà les semaines de ce charmant petit coin de la presqu’île. Sans oublier le dorénavant traditionnel Diskanit (chanter comme on le veut, ndlr) où l’on aurait entendu l’académicien Erik Orsenna, venu pousser la chansonnette en voisin. Original, l’organisation du Relais est atypique et quelque peu hybride.
« Ce qui nous différencie d’un bar associatif classique, c’est que nous avons deux salariés, trois en été. Fabienne Urvoy qui s’occupe essentiellement de l’épicerie et François Marlier, rémunéré en grande partie par le FEADER, chargé, quant à lui, de l’animation, de la com et de la coordination », poursuit Manola.
Par ailleurs, les bénévoles se relaient avec une belle régularité derrière le bar. « Nous pouvons ainsi ouvrir sur de plus larges plages horaires », souligne François. « La formule fonctionne bien et le café a créé une belle dynamique dans notre petit bourg, se félicite de son côté Lydie Domancich, maire de Lanmodez. La mairie, qui est propriétaire du lieu, se contente de le louer et en laisse la gestion à l’association. Bien sûr, nous membres du conseil municipal, participons à titre personnel. » Reste maintenant à pérenniser ce modèle, cette belle aventure humaine.

Le Relais de Lanmodez
Bar-épicerie
5, rue de la Mairie à Lanmodez
06 72 31 17 59
Ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 9h30 à 12h30 et de 16h30 à 20h30 ; les samedis de 9h30 à 12h30 et les dimanches de 10h00 à 13h00. Fermé les mardis.