Atelier de Gabrielle à Pédernec : « Je m’épanouis totalement »

0
146
« En comparaison avec le métier d'éducatrice, mon travail de tapissière décoratrice est une façon de faire plaisir aux gens autrement, de manière plus apaisée », souligne Gabrielle Jaguin qui reconnaît avoir eu « la chance que le bouche à oreille ait bien fonctionné. De fait, ça a marché très vite et j'ai pu me dégager un salaire rapidement. »

Un jour, c’était il y a environ deux ans, Gabrielle Jaguin a pris une décision lourde de sens. La Brétillienne d’alors disait adieu à sa profession d’éducatrice spécialisée pour embrasser le métier de tapissière décoratrice. Ou l’exemple d’une reconversion choisie et… réussie.

« J’ai trouvé ma place, attaque Gabrielle. Et pour moi, c’est important. » Pourtant, elle l’a aimé son travail d’éducatrice spécialisée auprès d’autistes. « Mais à un moment donné, j’ai souhaité me tourner vers une profession manuelle, poursuit la jeune femme de trente quatre ans. Créer, c’est nourrissant et, à la fin de la journée, on voit ce qui a été fait. »
C’est vraisemblablement cette notion de « concret » qui lui manquait le plus dans sa précédente activité.
Toujours est-il qu’un bilan de compétence et une mise en situation chez une tapissière décoratrice rennaise confirment ce qu’elle savait déjà : elle est faite pour un métier de l’artisanat. « J’ai toujours eu une bonne main. » Changement de cap donc pour Gabrielle qui décide également, avec sa famille, de déménager. Direction Pédernec, sa terre d’origine. L’idée est de s’installer « à son compte afin de conjuguer vie familiale et travail. »
Pour mettre tous les atouts de son côté, elle suit une formation « épatante » au Greta de Tréguier puis acquiert une indispensable expérience auprès de tapissiers de la région.
Ainsi sanglage, piquage, pose de tissus et guindage n’ont plus de secret pour Gabrielle qui peut en conséquence débuter sa nouvelle aventure professionnelle en toute sérénité. Et, aujourd’hui, c’est dans sa salle à manger que tout se passe : la restauration des fauteuils traditionnels ou contemporains (en mousse, en crin) tout comme la réalisation des voilages, des coussins et de bien d’autres choses encore. « Nous allons aménager la dépendance qui est face à la maison en atelier cet hiver. Ce sera plus confortable pour travailler», indique celle qui ne regrette absolument pas son changement de trajectoire professionnelle.

Atelier de Gabrielle
Restauration de fauteuils, confection de housses, coussins, couvre-lits, rideaux, voilages. Relooking de camping-cars, bateaux, caravanes. Vente de tissus…
2, venelle Toul an Hent à Pédernec
Sur rendez-vous au 06 72 69 94 88