Cet été, on vous remet le son !

0
202
Francis Jackson Project : derrière la dérision, un son irrésistible.

Entre Armor et Argoat, le Flâneur a privilégié cinq festivals – petits ou grands – qui se distinguent par leur originalité, ainsi que par l’intelligence et la sensibilité que les programmateurs prêtent à leurs visiteurs. Vous, lecteur, êtes donc concerné.

Voce Humana (Trégor). (27/07 au 12/08) « La voix dans tous ses éclats » est le sous-titre officiel du festival qui essaime dans tout le Trégor. Cette année, on aura droit à l’éclat de bulle grandiose de l’ensemble Exosphère (ci-dessus) sous le Radôme, à l’éclat de rire confiné dans la caravane des Frères Scopitone, ou plus expansif de Chanson + bi-fluoré, en passant par les éclatantes musiques sacrée ou baroque, les reines de l’éclate vocale que sont Swing & Blush… Un menu à nous laisser sans voix. www.vocehumana.fr
Lieux mouvants (Lanrivain). Tout l’été, ce festival à nul autre pareil accueille ce qui se chante, se danse, se pense, s’invente… de plus fin, de plus dense. Admirez une partie de l’arc-en-ciel : Jane Birkin, Axel Kahn, Miossec, les chœurs Matheus et Melisme(s), Agnès Jaoui, Albin de la Simone, Inès Léraud, Maylis de Kerangal… Cette densité de savoir et d’émotion pour… 5 euros/jour, 40 euros la saison… L’infini à portée de tirelire. www.lieux-mouvants.com
Chant de marin (Paimpol du 2 au 4 août) Pour ses 30 ans, le festival entre dans la maturité par la grande porte avec des têtes d’affiche prestigieuses mais aussi 55 groupes de chansons marinées et une ambiance de feu. (lire p 10)
La Saint-Loup (Guingamp). (13 au 18/08) se décline en 6 journées d’enfer : soirée rock celtique (Merzhin, Epslylon), contemporaine (dont 3 Cafés Gourmands), bretonne (Kreiz Breizh Akademi, Tri Yann…) et le rituel week-end de danses et de défilés. Plijadur vraz a vo ! https://festival-saint-loup.com
Chardons Ardents (Locquémeau). (9 au 12/08) Mini-festival dans une cidrerie bio qui attire toujours les foules et accueille de très grands invités. Jugez plutôt : Rodolphe Burger & Erik Marchand, Akoustik duo (Ollivier/Jory), Didier Wampas & Cie, les Naufragés. Le lundi est réservé au fest-noz, réputé comme un temps fort de l’été (+ de 1 000 danseurs !) Infos auprès du Café Théodore (02 96 35 29 40), billetterie sur mapado.com.

Le malien Idrissa Kouyaté est de retour en Bretagne et se produira notamment à Tréguidel et au Tagarin (Étables sur Mer) cet été.