Île-Grande/Pleumeur-Bodou : Une île de toute beauté !

0
118

7 km pour 2h 20 de balade. Facile. Très bon balisage rouge et blanc.

  1. Départ du parking de l’anse de Dourlin qui servait jadis de quai d’embarquement pour le granit des différentes carrières de l’île. L’île-Grande s’est d’ailleurs longtemps fait appeler «  l’île aux carriers » du fait de ses nombreuses carrières. Au port, prenez à droite le sentier côtier et laissez-vous porter par celui-ci. Il est impossible de se perdre ou, alors, vous y aurez mis du votre.
  2. Maintenant, direction Pointe Saint-Sauveur. Vous longez une dune en cours de revégétalisation et donc protégées puis une plage de galets. Attention, il est interdit d’en emporter. Qu’on se le dise !
  3. Continuez vers la Ligue Protectrice des Oiseaux puis vers la Pointe de Toul-Ar-Staon et ses anciennes carrières (voir la stèle). Plus loin, si vous êtes curieux, un peu à l’écart, vous attend une remarquable Allée Couverte. Vous apercevez également le rocher du Corbeau.
  4. Vous poursuivez encore et encore dans un cadre de rêve où les marées façonnent avec malice des paysages sans cesse changeants . Vous pouvez faire une petite pause à la plage de Pors Gelin.
  5. Vous arrivez ensuite aux dunes de Toul Gwen avec en face la mythique îles d’Aval où, selon la légende, le roi Arthur serait enterré. Vous continuez votre chemin en suivant un balisage parfait en passant sur le pont (le premier date de 1891, le deuxième de 1946 et celui d’aujourd’hui, de 1974, est en béton armé) qui relie l’île au continent. Vous apercevez des marais. N’oubliez pas de faire vos dévotions à la fontaine Saint-Sauveur, notamment les fiancés qui ont l’intention de se marier. Elle porte bonheur.