Trémargat : Toul-Goulic is magic !

0
22

5 km pour 1h 10 de balade. Très facile. Pas de balisage

  1. Départ à l’aire de Pen an Houat. Vous trouverez celle-ci, après l’usine de traitement d’eau du pont Saint-Antoine, en empruntant la route qui vous conduit à Trémargat depuis la Départementale 8 (Bourbriac-Rostrenen).
  2. Une fois garé, vous descendez vers le pont, puis, juste avant ce dernier, prenez le chemin à droite. Commence alors une très agréable balade à travers bois, sur des sentiers bordés de fougères, de mousses, de frênes et d’aulnes. Vous entendez également le doux frou-frou de la rivière (Le Blavet) toute proche.
  3. Très vite, vous atteignez (et dominez) les fameuses gorges de Toul-Goulic. Un chemin (sur votre gauche) se propose de vous y conduire. Il serait vraiment dommage de ne pas s’approcher de ces magnifiques chaos formés par d’impressionnants amas granitiques dont l’origine remonte, nous disent les spécialistes, à plus de 300 millions d’années suite à l’érosion, des mouvements tectoniques et l’altération de la roche. Vous revenez ensuite sur vos pas et vous continuez toujours tout droit.
  4. Poursuivez encore et encore sur ce paisible sentier avant de prendre à droite. Vous longez ensuite un ruisseau. Il y a un peu plus loin une voie qui enjambe la rivière : ignorez-la et continuez à droite, toujours le long du cours d’eau. Vous apercevrez de temps à autre de beaux blocs de pierre par-ci, par -là.
  5. Un panneau vous indique un gîte : une nouvelle fois ignorez ce sentier tout comme le suivant. Il faut en réalité poursuivre son chemin tout droit (légèrement à droite). Ça grimpe un peu. Vous passez alors par un endroit assez sympa où se trouve un assemblage de deux pierres faisant inévitablement songer à un champignon. Encore un petit effort et vous rejoignez la route. L’aire de Pen an Houat n’est plus qu’à quelques mètres sur votre gauche.