Le Kistin Café à Runan : Au nom de la convivialité

0
730
*Kistin est le nom de la châtaigne en breton. Le bar est ainsi appelé en référence au bois qui se situe en plein bourg. Celui-ci est en effet composé de plus de quarante châtaigniers et d’un seul hêtre qui doit parfois se sentir bien seul. Par ailleurs, l’association compte aujourd’hui près de 210 adhérents dont un noyau dur d’une dizaine de personnes ici représenté par Anne Amor et Alain Lamandé.

Né de la farouche volonté d’une poignée de bénévoles, le Kistin* Café s’est fait une place de choix à l’ombre de l’église de Runan et est devenu, au fil des mois, un indispensable lieu d’animations et de rencontres.

Runan a compté, fut une époque, pas moins de sept cafés sur son territoire. Hélas, trois fois hélas, le dernier débit de boissons encore en activité dans cette petite commune rurale a dû se résoudre à fermer ses portes il y a plus de vingt ans, laissant un vide considérable.
Et c’est ce vide que s’efforce de combler depuis quelques mois une équipe de bénévoles sur-motivés. L’idée germait depuis un moment déjà dans l’esprit d’Anne Amor, d’Erwan Elies, d’Alain Lamandé et de quelques autres à la vue d’un constat tout bête et tellement évident : « Il n’y a plus ici de lieu de rendez-vous où l’on peut se poser et se rencontrer. Surtout en hiver. »
Ainsi, les contours d’un bar associatif ont commencé à s’esquisser pour devenir réalité tout début 2022. Le Kistin café était alors porté sur les fonts baptismaux et s’installait avec un certain naturel dans l’ancien presbytère aux larges murs en pierre. Et les retours de la population ont été carrément encourageants. « Les gens nous disent que c’est exactement ce qu’il fallait dans un petit village comme le nôtre, glisse Anne. Pourtant, nous n’étions pas sûrs de notre coup. Moi, je suis une nouvelle arrivante et on aurait pu ne pas me faire confiance et croire que tout cela était un peu farfelu. » Mais, bien au contraire, les Runanaises et Runanais ont joué le jeu. Et avec un bel enthousiasme. « Nous avons bénéficié d’une aide importante des habitants, se félicite Anne. Certains nous ont donné des meubles et de la vaisselle quand d’autres, notamment les adhérents de l’asso Runargan, nous ont fabriqué des tabliers et des fanions. »
Avant de se lancer dans cette histoire, Anne et ses camarades ont aussi rencontré leurs homologues du Mix Café de Tressigneaux afin de glaner de précieux conseils.
« En fait, nous fonctionnons comme un bar ordinaire avec juste moins d’heures », explique Alain Lamandé.
En dehors de l’activité bistrot à proprement parler, le Kistin café vit au rythme d’un large panel d’animations citoyennes : causeries bretonnes, enregistrements et mise en ligne de témoignages de marins et d’agricultrices, cafés des aînés, conférences « Un pas pour ma planète », projections de films documentaires, concerts, fête de la musique, randonnées… Le tout au nom d’une nécessaire convivialité.

Le Kistin Café
5, rue du Trégor à Runan
06 95 02 48 95
Ouvert les samedis de 11h à 20h et les vendredis et dimanches de 15h à 20h en juillet et août.