A Callac et St-Agathon Melrose, le rock and blues attitude en Argoat

0
1082
Ludovic Thoraval est le salarié de la dynamique association Melrose

Callac et le rock : c’est une vieille histoire d’amour. Tout d’abord avec les fameux concerts organisés dans les années 80 avec notamment celui, génial, des « Fleshtones », resté dans les mémoires.
Ensuite, peu après, il y a bien sur eu l’aventure du « Bacardi » menée avec passion par les frères Blanchard.
Et depuis 1998, l’association « Melrose » poursuit le « travail » en lien très étroit avec le même « Bacardi » en proposant une belle programmation à forte identité Rock et Blues dans la salle Callacoise et aussi, depuis quelques mois, à la Grande Ourse de Saint-Agathon.
Mais tout n’est pas toujours simple. « Nous nous bâtons avec nos armes car nous avons un petit budget. Nous sommes en quatrième division derrière les grandes salles. C’est parfois frustrant, indique Ludovic Thoraval, le salarié de l’association. Les pratiques et le public ont changé. Les prix des groupes ont grimpé.»
Néanmoins, l’équipe de « Melrose » (un nom qui viendrait, disent certains, de la célèbre rue commerçante populaire de Beverly Hills à Hollywood) parvient tout de même à tirer son épingle du jeu.
De nombreux artistes, et non des moindres, sont en effet venus jusque Callac et maintenant St-Agathon.
De Didier Super à la Grande Sophie en passant par Dr Feelgood ou encore Zakiya Hooker. Sans oublier les Heymoon Shaker, le coup de cœur de Ludovic .
« Une grosse claque, une voix extraordinaire. Pourtant, à l’époque il n’avait pas fait recette puisqu’il n’y avait eu que huit spectateurs.»
Dans le rayon des bonnes surprises, citons les « Fréro Delavega » qui après leur concert ont fait un « after » jusque 5H00 du matin.
« Chez nous, l’accueil est très familiale. Les repas de Fernande Blanchard, la mère de Gildas et Jean-François, sont par exemple incroyables, tout comme ceux des cuistots de St-Agathon. Ça, les groupes, ils aiment.»
Rien ne serait évidemment possible sans les bénévoles. « Une quarantaine de personnes avec un noyau dur de 25, » poursuit Ludovic qui se félicite par ailleurs de la belle impulsion donnée à l’association par son président Denis Bézier.
Pour que vive le Rock en Kreiz-Breizh. Éternellement.

Association Melrose et Le Bacardi
ZA de Kerguiniou BP 11
22 160 Callac
06 59 15 18 32
La Grande Ourse
9, rue de Hent Meur
22 200 Saint-Agathon