Dans la caverne d’Ali-Momo, les pépites ne se comptent plus

0
464
Parmi les amateurs de vinyles, certains collectionnent les pochettes à tirage limité, comme celles de ces disques de Bob Marley, Jethro Tull ou des Chaussettes Noires.

Cela fait 50 ans que Maurice Pareau collectionne. Pour lui d’abord, pour tout le monde maintenant : des milliers de vinyles, CD, BD, films musicaux. Un antre où on vient parfois de très loin dénicher des perles rares. Et c’est rue Jean-Jaures à Plouaret qui se situe ce lieu rare.

Lorsqu’on entre, les images vous sautent à la mémoire, façon machine à remonter le temps. On se croirait revenu dans sa chambre d’adolescent : vieux Stones, Zappa collectors, Bowie oubliés… C’est là qu’on mesure l’impact du visuel en musique, le pouvoir du vinyle sur le MP3 et même sur le CD. La puissance de ces pochettes est telle qu’elle fait rejaillir d’un coup un monde d’émotions oubliées.
« Il n’y a pas que des quinquas à venir ici, tempère Momo montrant des pirates de Nirvana et de métal. Mais c’est vrai que les jeunes fouillent aussi dans les bacs 60 ou 70. » Ce qui se revend le plus ? le Gainsbourg reggae, Abbey Road des Beatles, Harvest de Neil Young… On trouve aussi du funk, classique, ou variété française…
En général, les prix tournent autour de 15 €, mais il y en a à partir de 5, pas ringards du tout. D’ailleurs on n’est pas ici dans une foire aux nanards. Tout est sélectionné avec soin et si Momo court les vide-grenier, c’est pour n’en extraire que la substantifique moelle. Il sort de son bac un Beatles, cru 1965 : « Celui-ci varie sur internet entre 800 et 1800 €, moi je le fais à 300. »
A chacun sa baleine blanche. Ce qu’il recherche lui, c’est un disque de blues entendu en 1971 au Pop Club de José Arthur, et dont il n’a ni le titre, ni l’auteur. Si quelqu’un a un tuyau…
Sa femme, couturière, a jugé qu’à 70 ans, Maurice devait arrêter de courir et lui a proposé de reprendre son local. Quant à ses enfants, pour le précieux héritage, pas de jaloux : si l’un aime les vinyles, le second préfère les CD et l’autre les BD. A moins que tout ne soit vendu d’ici-là.

Disquamomo
14 rue Jean-Jaurès
22 420 Plouaret
Ouvert du mardi au vendredi
de 14 h00 – 18 h00
et le samedi toute la journée
06 73 02 55 52