L’artisan glacier Eric Elien : Une histoire de famille

0
111
« J'apporte le renouveau, lui l'expérience, » s'amuse Marc, ici avec son père. Sa mère, Eliane, s'occupe, notamment, de la boutique de Pléneuf-Val-André.

Tout a commencé il y a une trentaine d’années dans un modeste garage de la région Briochine. Eric Elien, alors marchand de purée de fruits et cuisinier, désire créer ses propres glaces, à sa façon. Et il ne manque pas d’idées. Si bien que l’autodidacte se lance avec méthode et passion dans l’élaboration de ses premières recettes, chez lui, à Ploufragan. Rencontre avec Marc, fils d’Eric, qui cogère aujourd’hui l’entreprise familiale avec son père.

« Il y est allé à tâtons, raconte Marc. Ça n’a pas été évident du tout au départ. En effet, les seules références en matière de goût étaient les glaces industrielles. »
Mais Eric Elien persévère et tant et si bien qu’il parvient à s’imposer sur un marché particulièrement difficile qui souffle souvent le chaud et le froid. Il est vrai que ces produits se distinguent par une certaine douceur et des qualités gustatives indéniables. C’est que l’artisan-glacier a ses petites astuces. Il foisonne, par exemple, très peu (les spécialistes sauront de quoi il s’agit). Ce qui donne une texture dense et un goût prononcé. Et Eric apporte une importance primordiale aux choix de ses produits : essentiellement régionaux et bio. « C’est la patte de mon père », glisse, non sans fierté, Marc qui a lui passé un CAP glacier après des études en gestion-comptabilité.
Ainsi, l’entreprise artisanale grandit petit à petit, sans s’affoler. « Mon père n’a jamais souhaité faire de prêt bancaire pour son activité, indique encore Marc. Alors, il y est allé tout doucement. »
Et aujourd’hui, on mesure le chemin parcouru lorsque l’on sait que les Glaces Eric Elien emploient une dizaine de personnes à l’atelier-boutique de Trégueux, dont un vice-champion du monde de glacerie, et proposent plus de 120 références de parfum à près de 90 restaurateurs et glaciers-indépendants répartis sur la côte, de Cancale à Trébeurden.
« Nous produisons environ 200 000 litres par an que nous livrons nous même. »
Dans le domaine de la glace et des sorbets, il existe, comme ailleurs, des modes. « Ça nous vient souvent de Paris sous l’impulsion de pâtissiers comme Michalak. Cette année devrait être celle des fruits exotiques, bi-parfums ou alors du chocolat. C’est toujours un mystère. »

Gla-4

Artisan-glacier Eric Elien
1, rue de la Hazaie à Trégueux
02 96 61 90 86
contact@eric-elien.bzh
Boutique Ty’Papo
Rue Winston Churchill à Pléneuf-Val-André
02 96 63 18 89
www.eric-elien.bzh
Opération bûches glacées en fin d’année.

Gla-2

Gla-5