A La Roche-Derrien : L’épicier n’aime pas le sans contact

0
10
On trouve beaucoup de choses chez Laurent l'épicier : légumes, vins, fromages (un rayon très important), produits de la mer, thés, chocolats, etc... Évidemment, tout est bio et local (mis à part le vin).

Pour Laurent Moreau, c’était devenu un impératif, même « une question de santé » que de quitter au plus vite la ville de Paris et ses responsabilités à la FNAC-Saint-Lazare. Aujourd’hui, il est épicier place du Martray à La Roche-Derrien. Et il ne regrette absolument pas ce radical changement de mode de vie. Mais alors pas du tout.

On peut le dire : Laurent l’épicier est un militant. Un militant du bien-vivre, un militant du consommer-local, un militant de la convivialité. Son « petit » commerce se veut avant tout lieu de rencontre, lieu d’échange .
« J’adore quand les clients discutent entre eux dans l’épicerie, » confie celui qui s’est installé sur la charmante place du Martray il y a près de quatre ans.
Militant toujours, Laurent a fait le choix de proposer des produits bio et locaux. Exclusivement. Pour lui, cela a du sens. « N’oublions pas que notre nourriture est notre premier médicament. Et ça nous permet également de garder un lien fort avec les saisons et de retrouver le goût de la nature ».
Sourcilleux sur la qualité, Laurent a su développer des relations fortes avec un tissu de producteurs locaux. Beaucoup sont d’ailleurs devenus au fil du temps bien plus que des fournisseurs pour lui. « J’aime beaucoup parler de leurs produits ». On le voit, Laurent est une personne de contact pour qui « échanger avec les gens est important ».
Et c’est sûrement ce qui lui manquait le plus dans sa vie d’avant. Une vie parisienne faite, certes, de belles responsabilités mais aussi de stress. « Ça devenait compliqué. Il me manquait surtout la dimension humaine et la simplicité. » Bref, il en avait vraiment « marre de la ville ».
Alors, fort de ce constat, il quitte tout et met le cap à l’ouest, en direction des Côtes d’Armor qu’il connaît bien pour y avoir souvent séjourné et où ses parents, Francilliens, retapent une maison. « J’étais au bout du rouleau ». Sans travail, « je me suis dit que j’en trouverais un », il lorgne tout d’abord sur une crêperie au Couvent Alternatif de Camlez, sans donner suite. Peu après, il est sollicité pour créer une épicerie sur ce même lieu afin de combler un manque. Et il accepte.
« Le commerce, je connaissais. Alors je me suis dit qu’il y avait un truc à faire ». Et après quelques années à Camlez, le voici à La Roche-Derrien où il s’épanouit pleinement. Bien que son niveau de vie ne soit plus tout à fait le même. Mais « qu’importe »…

3

Laurent l’épicier
5, place du Martray
La Roche-Derrien
09 63 42 49 73
Ouvert du mardi au dimanche matin de 9h30 à 12h30 et de 16h30 à 19h30 lors de toutes les vacances et horaires identiques du mercredi au samedi hors vacances. (Vous pouvez aussi pousser la porte le mardi matin).
Présent au petit Marché des petits producteurs de Ploubezre le mardi soir .
lespaniersdubocage.com

1