La mer est son jardin des délices

0
93

Essayez donc de trouver plus frais : ses huîtres et coquillages poussent en face, entre l’Île-Grande et l’île Fougère ! Quant aux crustacés, venus de pêcheurs voisins, ils enrichiront les plus savoureux plateaux de fruits de mer dont vos papilles puissent rêver.

3

Julien Guignard se dit avant tout ostréiculteur, mais son étal nous l’avait déjà susurré : huîtres plates, creuses y foisonnent, plantureuses, débordant d’une santé insolente. Elles ont poussé, au moins trois ans, au large de port Saint-Sauveur dans des eaux de qualité maximale. A emporter ou à goûter sur place dans l’espace dégustation avec un bon verre de vin. Mis en appétit, pourquoi ne pas agrémenter le tout de praires, palourdes, bulots, élevés dans l’anse du Toëno voisine ?
Comme on ne peut pas être partout, Julien se fournit en homards, crevettes, araignées, coquilles… auprès des pêcheurs ou criées proches. Une offre quasi complète. Pour une démarche plus éthique et une fraîcheur irréprochable, il ne pratique que la vente directe ou à quelques restaurants locaux. Et pour parfaire l’offre, Julien prépare aussi des plateaux prêts à déguster.

Atelier de l’Huître : chemin du Toëno, Trébeurden . 06 14 76 28 93
www.atelierdelhuitre.com/vente-directe-huitres-moules-fruits-mer. 10h 30- 13h 00 et 17h 00 – 19h 00 (20h 00 dès mai)