Pléneuf-Val-André A Dahouët : On marche sous bonne « garde

0
85

Facile. 9 km (ou 5) pour 2h 15 de balade. Balisage côtier rouge/blanc, sans balisage à l’intérieur.

1

1. Départ du quai du Mûrier, côté ouest du bassin des Salines, prendre le chemin de la Sancie et aussitôt deux fois à droite. Le sentier des Douaniers fait le tour des Hauts du Dahouët.
2. Prendre le chemin du Becleuc, puis 2e à gauche (Ch. du Bignon).
3. Faire le tour (au plus près) du bassin des Salines vers le quai des Terre-neuvas.
4. Après le restaurant l’Atelier, prendre à droite le chemin du Rocher. A la rue du Corps de Garde, prendre légèrement à droite l’allée des Cap-horniers. Le bitume retrouvé, prendre la 2e à droite (Ave de la Guette).
5. Ici un raccourci est aussi possible en poursuivant tout droit vers le point 7. Sinon, rue de Lamballe, prendre à droite sur 100 m, traverser, prendre la rue J. d’Arc puis la 1ère à droite. Contourner le bassin par le sud, la bâtisse biscornue par le nord, traverser l’ave. du Gal Leclerc. Presque en face, suivre la route des Chalets. Avant le château d’eau, prendre la 1ère à droite (Ave. d’Aubert) qui tourne à angle droit. Prendre le sentier après le n° 13A.
6. A la chapelle, prendre le sentier qui part à gauche entre les arbres jusqu’au rond-point. En face, la rue des Platières mène à la digue qui longe la plage du Val André
7. Le sentier des Douaniers mène à la pointe de la Guette, au corps de garde de la Grande Guette puis à l’oratoire de ND de la Garde, censée protéger les Terre-neuvas.
8. Longer le quai des Terre-neuvas et refaire le tour du bassin des Salines pour revenir au point de départ. On peut aussi varier et, après le n°15 rue du Pont-Neuf prendre une sente qui vous conduit vers les Salines par le chemin de l’Etang.

L'oratoire de Notre-Dame de la Garde, reconnaissable entre tous, se trouve à l'entrée du port à marée du Dahouët. Celui-ci a été aménagé au 19ème siècle afin de recevoir des bateaux de grande pêche. Il est à noter que l'ancien bassin des salines est aujourd'hui un bassin à flot destiné à la plaisance.
L’oratoire de Notre-Dame de la Garde, reconnaissable entre tous, se trouve à l’entrée du port à marée du Dahouët. Celui-ci a été aménagé au 19ème siècle afin de recevoir des bateaux de grande pêche. Il est à noter que l’ancien bassin des salines est aujourd’hui un bassin à flot destiné à la plaisance.