Whishop : Le recyclage malin

0
16

Le principe des magasins Whishop (ou bientôt de Whitroc) est simple et assez astucieux. Calquée sur le modèle des monnaies locales, l’idée est de vous proposer de vous racheter vos vêtements d’occasion (propres et pas usés, c’est important) contre de la monnaie, les Whishop en l’occurrence, que vous pourrez ensuite utiliser dans les magasins de la marque.
« Chez nous, on peut payer la moitié de ses achats en Whishop, le reste en euros, confie William Mahé, l’homme qui a créé l’enseigne il y a maintenant trois ans. Nous sommes les seuls à fonctionner de cette façon ». Il s’agit en quelque sorte d’un recyclage bien pensé. « Je suis parti du principe que les gens avaient dans leurs armoires des vêtements en bon état qu’ils n’utilisaient plus. Alors pourquoi ne pas les remettre dans le circuit ».
Aujourd’hui, le grand projet de William, épaulé par son fils Tom, est d’augmenter le nombre des franchises (quatre pour l’instant et sept en cette fin avril) au rythme d’une tous les deux mois. « Nous cherchons des emplacements dans les centre-villes, c’est là qu’il y a le meilleur potentiel pour nous, et des personnes intéressées. Il n’y a pas de droit d’entrée, juste une petite redevance ».
Saint-Brieuc 12, rue de Rohan
Lamballe 7, rue du Val
Guingamp 17, rue Notre-Dame
Loudéac 16, avenue des Combattants