Paimpol 2019 Toute la musique qu’on aime

0
290

Notre coup de cœur : Bal el West se nourrit de sons chauds

Ils sont de la programmation du Chant de marin et à son image : à la fois d’ici et d’ailleurs. Si leur nouvel album est chanté en berbère, arabe et anglais, le son groove, world, roots se nourrit aussi de sonorités celtiques. Et de talents d’ici.
Bizarre comme impression : cette musique qui vient d’ailleurs nous est intime. Sans doute est-ce dû au Qanun, ce cousin oriental, horizontal, de la harpe. Ou bien aux flûtes. Ou encore parce qu’elle est agrémentée de talents locaux (Yannick Jory, saxo, Jean-Luc Thomas, traversière) ou des irlandais de Shiels (chœurs, mandolines, bodhran). En fait, elle est le fruit d’une osmose entre Celtes et Maghrébins, hommes de l’ouest.
La rencontre en 2011 de deux Trégorrois (Clément Vallin, basse et Marc Dupont, batterie) avec Habib Farroukh (chanteur et guitariste abreuvé de poésie berbère et de rythmes andalous), enrichie d’une seconde guitare (Hamza Bencherif) et d’un qanun (Nidhal Jaoua) donne un son tonnant, détonnant, qui donnerait envie de danser à un séminariste.
Un premier album en 2017, Douar (village en arabe mais aussi terre en breton) est salué par la critique et encensé dans les concerts. Un second sortira à l’automne : Houdoud (frontières) qui marque une volonté de rétablir les liens musicaux par-delà les barrières. « Quand je parle «sœurs Goadec» à Habib, sourit Clément, il me répond «Rouicha». Bretons et Berbères ont beaucoup en commun. »
Partout où Bab el West passe, la morosité trépasse, les salles sont pleines et les gens ravis. Imaginez ce que ça donnera à Paimpol, avec un public déjà conquis…

Samedi 3 août à Paimpol (17h 45). Le 9 août, auberge de Crec’h Bec, Pleumeur-Bodou (21 h). www.babelwest.com

Bernard Lavilliers

Vendredi 2 août :
Pink Martini acceptera exceptionnellement de travailler; de même Jeanne Added et son jazz-pop sacré aux Victoires de la musique. Femi Kuti transcendera l’afro-beat de son père Fela, tandis qu’Idir et Tri Yann, qui sait, essaieront de démêler le Mystère des Voix bulgares.

Samedi 3 :
Gilberto Gil, Denez & Yann Tiersen se succèderont sur scène pour enchanter le public tandis que Motivés ! et les Goristes se disputeront la palme de le faire bouger.

Goran Bregovic
Fémi Kuti

Dimanche 4 :
Bernard Lavilliers, Goran Bregovic, J-C Guichen group & le bagad Perros, Soviet Suprem et Hyphen Hyphen mettront un point final magistral à cette édition de tous les records.

Hyphen Hyphen_
Flavia Coelho