Festival Lieux Mouvants 2021 du 3 juillet au 29 août : Une édition forcément particulière

0
361
Les artistes, conférenciers, botanistes, jardiniers (Ci dessous François Morel, Bartabas , Jean-François Zygel, etc.) ont tenu à dire au revoir à Jean Schalit à leur manière : avec leurs mots, avec leur corps. Voir les lieux, les dates des spectacles et des rencontres sur le site de l'association aujourd'hui présidée par Claude Le Bihan. (Photos Manuelle Toussaint, Francesca Mantovani et Denis Rouve)

Cette édition 2021 du festival Lieux Mouvants sera forcément particulière. Elle se déroulera en l’absence de son créateur Jean Schalit qui s’en est allé rejoindre les étoiles le 13 octobre dernier à l’issue d’une vie particulièrement intense. Mais il y a fort à parier que l’esprit de cette personnalité marquante qui a tellement apporté au Centre-Bretagne planera longtemps encore sur ce territoire qu’il a tant aimé.

Il y aura du beau monde cet été sur les landes du Kreiz Breizh (à Lanrivain, St-Servais, Gouarec, Lignol et Ploërdut) : François Morel, Albin de la Simone, Bartabas, l’Ensemble Matheus, Erik Marchand, Jean-François Zygel, Annie Ebrel, Chilla et bien d’autres.
La liste est impressionnante. On se demande d’ailleurs quels sont les secrets de Rosalie Tsai, directrice des Lieux Mouvants, et de son équipe pour attirer de tels artistes, conférenciers, botanistes ou paysagistes.
« Nous leur parlons avec sincérité, avec notre cœur, du projet. Et beaucoup font des efforts financiers assez importants pour venir ici en Centre-Bretagne. »
L’édition 2021 sera dans la lignée des précédentes avec une offre culturelle de tout premier plan qui s’articulera autour des arts, du spectacle vivant et des jardins. Avec, toujours, cette envie de mettre l’humain, la poésie et la créativité sur le devant de la scène ainsi que l’avait ardemment souhaité Jean Schalit en 2013, date de la première édition de ce festival souvent qualifié de «singulier». Les cadres enchanteurs, théâtres des spectacles, rencontres et expositions, participent bien entendu à la magie de ces Lieux Mouvants et sont, de plus, particulièrement propices à d’enrichissants échanges entre artistes et public. « Ici, le contact est simple, indique Élise Torcoletti, chargée de production et de la communication. Nos jauges sont modestes. Il y a ainsi une forte proximité. »
« Et les gens se sentent chez eux », prolonge Rosalie Tsai.
Les Lieux Mouvants se tiendront bel et bien cet été. Tous les festivals n’auront pas cette chance. Mais les bénévoles, dans leur ensemble, y tenaient beaucoup. « Tout d’abord pour Jean », résume sobrement Rosalie Tsai. Et pour que vive la culture et pour que vive la vie. Tout simplement.

Avec les nombreux bénévoles de l’association, Élise Torcoletti et Rosalie Tsai accueilleront le public sur différents sites. Celui de Saint-Antoine à Lanrivain a subi quelques modifications notables avec, notamment, la construction d’une nouvelle halle.

Entrée : 6 euros (seulement)
www.lieux-mouvants.com