Henri Guillou, photographe auteur à Plérin : Votre portrait à la chambre 20×25

0
479
Dans l’avenir, celui qui a travaillé au début de sa carrière au studio du magazine Elle et au ministère de la Culture aimerait beaucoup « aller à la rencontre des gens qui sont dans l’action de changer les choses. » Le projet fait son chemin. Il a également trois expos disponibles (l’Inde et les livres, Belfast, Les Gilets jaunes). Avis aux amateurs. (Photo Plc)

Henri Guillou, photographe auteur de la région briochine, aime donner du temps au temps. Aussi, il se propose de « capter » votre portrait à la chambre grand format. Sans brusquer les choses. À l’ancienne en quelque sorte. Afin qu’une nécessaire relation de confiance puisse se tisser entre le photographe et le modèle.

Henri Guillou est de la veine de ces photographes itinérants qui sillonnaient jadis les routes de nos campagnes avec leur lourd matériel afin d’immortaliser les moments forts de la vie de leurs contemporains.
« C’est vrai, je suis un peu dans cette démarche », concède-t-il.
Aujourd’hui, Henri souhaite axer l’essentiel de son travail vers le portrait à la chambre 20x 25 grand format.
« Je me déplace et la prise de vue s’effectue toujours en extérieur avec un drap blanc pour fond. Il n’y a aucun artifice de type flash. Le but est que la photo soit belle et, surtout, naturelle. »
La mise en place de son imposant appareil-photo peut prendre un peu de temps. Mais cela n’a pas que des désavantages. « Il y a pendant que je m’installe quelque chose qui se joue entre moi et le sujet. La personne se met en situation d’être prise en photo. Il y a ainsi une participation conjointe du modèle et du photographe. » La séance peut durer une heure. « Je revendique une certaine lenteur. » Pourtant, Henri Guillou ne prend que quelques rares clichés. « Deux, voire quatre maxi. L’idée, c’est une photo, point. À un moment, il faut poser la chose. » Le résultat est (voir plus haut) un portrait d’auteur argentique noir et blanc au tirage particulièrement soigné. Délicat et sensible, Henri a toujours mis l’humain au centre de ses préoccupations photographiques. Notamment lors des reportages qu’il a pu effectuer au Tibet (où il a d’ailleurs rencontré le Dalaï-Lama), en Inde, à Belfast, aux États-Unis, à la Maison des Artistes de Chamonix et, plus récemment, auprès des gilets jaunes. « Au contact des gens, je sens qu’il se passe quelque chose. »

Henri Guillou
Photographe auteur
Portraits, mariages, communions…sur toute la Bretagne.
Rue Ernest Renan à Plérin
07 82 69 50 31
henriguillou@netcourrier.com
Site : henri-guillou.net et sur instragam (hgf 8.10)