Pilie Maroquinerie à Cavan : Julie et ses jolis sacs de folie

0
157
Julie choisit ses cuirs de manière écoresponsable. Pour elle, les maîtres-mots sont « qualité, durabilité et originalité. » (Photos Plc et DR)

Vivre de sa passion n’est pas toujours chose aisée. Aussi, Julie Picard mesure la chance qui est la sienne de pouvoir enfin exercer ce beau métier d’artisan d’art en maroquinerie. Férue depuis son adolescence de création d’accessoires de mode, elle imagine et façonne aujourd’hui de très beaux sacs, portefeuilles ou bagages en cuir. Son style oscille entre élégance et originalité, tendance vintage.

L’histoire de Julie Picard est celle d’une adolescente terriblement passionnée par la couture. « J’en ai toujours fait, se souvient-elle. Au début, je réalisais surtout des accessoires en tissus. »
À cette époque, elle crée même sa marque, Créapik’, qui lui permet de vendre sa production sur quelques marchés trégorois.
Pourtant, dans un premier temps du moins, elle n’en fait pas son activité professionnelle. Julie devient en effet monitrice-éducatrice à Bégard et Lannion. Un métier qu’elle a apprécié. Mais elle souhaite tout de même revenir à sa passion originelle et décide de se reconvertir dans la maroquinerie. C’est qu’entre temps, un ami lui a fait découvrir le cuir. « Une matière noble et robuste dont je suis littéralement tombée amoureuse. » Elle prend alors la direction du Lycée de la Mode de Cholet afin d’affiner et d’approfondir ses connaissances. « Là-bas, j’ai appris le métier de maroquinière de A à Z. » Et, dès la fin de cette formation, en 2018, elle intègre la prestigieuse équipe de la marque de luxe Chanel. « Dans cette entreprise, j’ai vu ce qu’étaient la perfection et la finition. »
De retour dans le Trégor, la jeune femme de Pédernec pose sa machine à coudre et ses ciseaux dans l’espace partagé de Cavan.
« Travailler ici, avec d’autres créateurs, est très motivant, assure-t-elle. Il y a une dynamique et une belle entraide. »
Dans sa petite caravane-atelier, Julie se sent dans les meilleures conditions possibles pour laisser vagabonder son imagination et son sens créatif. Ainsi, naissent de multiples objets de maroquinerie sobres, fonctionnels mais non dénués de fantaisie. Et où le marron tient une place essentielle.
« J’y ajoute de la couleur afin d’apporter une touche personnelle. En fait, je fais du plus classique au très compliqué », souligne celle dont le style s’apparente volontiers aux années vintage.

Vous pouvez voir les réalisations de Julie sur les marchés de créateurs dans le Trégor, à Binic et, également, à la boutique Le coin des créateurs à Tréguier. Elle sera aussi présente aux chalets de Noël de Lannion et aux haras de Lamballe en cette fin d’année.

Pilie Maroquinerie
Sacs, ceintures, bretelles, bijoux, bagages, portefeuilles, étuis, pochettes, etc… Le tout en cuir et, si vous le souhaitez, sur mesure.
Prix de base : 150 euros
35 rue Charles et Henri Avril à Cavan
06 37 15 24 18. (Sur rendez-vous uniquement)
www.piliemaroquinerie.fr
Facebook et Instagram