Le Kikafékoi de Langueux en plein questionnement : « Recherche maison désespérément »

0
246

Lieu quelque peu bohème de partage et d’échange, le Kikafékoi de Langueux cultive avec bienveillance « le faire ensemble » dans un esprit d’ouverture sur le monde. Mais, aujourd’hui, l’association est en pleine incertitude : elle doit en effet quitter avant la fin de l’année la maison de la rue Mermoz mise à sa disposition par la municipalité de Langueux depuis sept ans. La mairie le lui demande et lui propose, dans un premier temps, une salle pour poursuivre ses activités. Une solution que le Kikaf’ espère transitoire.

Plusieurs scénarii de relogement sont sur la table. Et on devrait, dans un premier temps du moins, se diriger vers le prêt d’une salle par la municipalité. Mais cette solution n’est pas celle qu’espérait l’association qui aimerait tant trouver une maison qui puisse offrir les mêmes prestations que celle de la rue Mermoz. Et c’est à regret qu’elle va devoir renoncer à ce lieu si symbolique.
Pourtant, depuis presque sept ans, que de projets, que de spectacles, que de rencontres ont eu lieu dans ce café associatif idéalement situé au cœur du bourg Langueusien.
C’est que le Kikafékoi a su tisser des liens importants avec la population et proposer une multitude d’activités ludiques, culturelles et interactives.
« Nous sommes actuellement près de deux cent adhérents et c’est une maison qui vit, explique Katell, à moins que ça ne soit Véronique, car ici, tout se fait collégialement. Il y a de la zic dans le jardin, des chorales éphémères, des ateliers cuisine et jardinage. Le Repair Café durant lequel on peut donner une seconde vie aux objets, est un endroit où ceux qui savent montrent à ceux qui ont envie d’apprendre. » La philosophie du Kikaf’ est tout d’abord de « créer du lien et de faire des choses ensemble, en toute simplicité. Chez nous, on prône un monde meilleur, tout en douceur, loin de l’hyper-consommation, poursuit Bruno, le jardinier-poète. Et chacun apporte sa contribution et peut proposer ses propres projets. » Ajoutons que l’adhésion est à prix libre. Mais, le Kikafékoi, qui a reçu l’agrément « espace de vie sociale » de la part de la CAF, est actuellement à la croisé des chemins.
Et ce moment pourrait très bien être « le début de la suite de l’aventure. »

L’association est née de la rencontre des parents d’élèves du public et du privé de Langueux. « Ce serait chouette de créer quelque chose autour du bio et de créer ainsi une dynamique », se sont-ils dit. Pari gagné et le Kikafékoi est bien sûr ouvert à tous, de Langueux ou pas.. Ces derniers mois, les spectacles chez les habitants, notamment à l’Orangerie, et la balade itinérante dans la vallée de Douvenant ont marqué les esprits et donné lieu à pas mal d’émotion.

Le Kikafékoi
Bar associatif, ateliers écriture, ludothèque, commandes groupées, paniers, défi zéro déchet, Repair Café, ateliers jardin, ateliers cuisine…
3 rue Jean Mermoz (pour l’instant)
Langueux
www.kikafekoi.fr