Alice Boinet, programmatrice artistique d’Art Rock : « Le grand retour de la fête ! »

0
174
Comme beaucoup, Alice Boinet n'en pouvait plus de toujours devoir s'adapter, elle n'en pouvait plus de toutes ces restrictions. Aujourd'hui, elle n'a qu'une hâte : « celle de voir le public dévaler dans les rues briochines. »

Art-Rock, c’est déjà la très grosse machine avec ses 70 concerts, spectacles, expositions et rencontres, ses 100 000 festivaliers* et, bien sûr, ses innombrables bénévoles. Et l’équilibre de la programmation d’un tel événement relève bien souvent de l’orfèvrerie. Alice Boinet, programmatrice artistique du festival, nous en dit plus.

Concevoir la programmation pluridisciplinaire d’un festival si singulier n’est pas chose aisée. Le public attend bien sûr des têtes d’affiche et veut, c’est bien normal, être étonné et emporté vers des émotions et sensations jusque-là inconnues de lui.
C’est Alice Boinet, présente sur Art Rock depuis 2016, qui a la responsabilité de cette drôle d’alchimie.
« C’est un travail au long cours, confit-elle. Il faut de la curiosité, de l’ouverture. Je suis toujours en éveil et je pense tout le temps à cela. J’y mets beaucoup de moi. »
À Art Rock, il y a au tout début le choix d’un thème. Et pour l’édition 2022, ce sera, après ces années Covid, « Le retour de la fête ! »
Ensuite, il s’agit pour Alice d’imaginer et de construire autour de ses retrouvailles une belle affiche, logique et harmonieuse. Certes, le budget est conséquent avec ses 2,8 millions d’euros : 45% pour les artistes et 55% pour les frais techniques, chiffre important du fait que le festival se déroule en ville, sur dix lieux différents.
« Nous avons évidemment besoin de locomotives mais aussi d’artistes « middle ». Il faut comprendre ce que le public attend mais aussi, le surprendre. » Et c’est ainsi que la grille, toutes disciplines confondues, prend forme. Petit à petit. « Souvent avec la complicité des tourneurs avec qui nous avons tissé des liens forts au fil des années. » Le week-end de la Pentecôte approche maintenant à grands pas et Alice Boinet reste sereine. Sa programmation lui semble cohérente. Le public devrait de nouveau vibrer. Ça tombe bien, il n’attend que cela !

La programmation détaillée sur www.artrock.org

Les 3, 4 et 5 juin
à Saint-Brieuc

Phoenix (en haut) sera le vendredi 3 juin sur la scène de Poulain Corbion pour une première mondiale.

Et aussi Gaël Faye, Jane Birkin, Laylow, Ibeyi, S+C+A+R+R, Yan Wagner, Josman, Sopico, Agav, Les Filles &Christopher, musiciens du métro, Rock’n Toques, expos…
10 lieux, concerts, expos, rencontres.

  • * 80 000 payants et 20 000 en off.