La compagnie théâtrale d’Yvias : Même Paris lui fait les yeux doux !

0
199
Menuisier-charpentier aujourd’hui à la retraite, Yvan Mahé (ici en compagnie de l’épatante Anne Motte) a incontestablement l’étoffe d’un comédien professionnel. Mais il a préféré « vivre de son travail et vivre sa passion à fond. » Pourtant il « pense théâtre nuit et jour. » L’ami d’Olivier Le Jeune a également côtoyé Patrick Sébastien pour qui il a réalisé des décors au Palais Royal et au Théâtre du Gymnase. Yvan a aussi joué dans deux films de Nicolas Guillou. « J’ai adoré être dans la peau du méchant dans Terre de Sang. » Et maintenant, il aimerait beaucoup créer des ateliers de théâtre pour les plus jeunes. Affaire à suivre.

Une salle du Sillon qui rit aux éclats, des applaudissements comme s’il en pleuvait. Une fois encore, une fois de plus, la Compagnie d’Yvias a réussi son pari et a emporté, avec sa pièce « Un amour re déchaîné », l’adhésion d’un public qui n’en demandait pas tant. Pleubian est conquise, Pleubian est sous le charme. Tout comme Montauban-de-Bretagne et Plouaret quelques semaines plus tard. Et maintenant, c’est Paris qui lui tend les bras.

Les valises sont déjà prêtes et les décors et accessoires chargés dans le camion. La troupe d’Yvias va prendre la route et vivre en ces mois d’avril et de mai une expérience exaltante sur les planches parisiennes. Le Théâtre Pixel, situé dans le 18ème arrondissement, l’a en effet invitée pour six représentations exceptionnelles. Au programme, « Le bonheur en camping-car », une œuvre drolatique de Pascal Chivet, interprétée avec maestria par un duo de choc composé d’Anne Motte (quel punch !) et Yvan Mahé, alias Véro et Jean-Pierre, un couple, comment dire, pour le moins…déjanté. « Nous l’avons déjà jouée à plus de quatre-vingts reprises, sourit Yvan Mahé à la fois président, auteur, metteur en scène et acteur de la Compagnie. Et à chaque fois, ce fut un succès fou. Le public nous attend dans ce registre comique. Nous, nous faisons du théâtre populaire, sans message politique. »
Et la formule fonctionne à merveille. Témoin le prix de la meilleure comédienne décerné en 2018 à Anne Motte et la deuxième place de la pièce (Le bonheur…) au réputé Tremplin de l’Humour d’Erquy. Sans parler des innombrables récompenses qui ont jalonné la carrière d’Yvan. Mais le plus important n’est-il pas que le public soit toujours aussi fidèle, soit toujours au rendez-vous ? « Nous attirons en moyenne de 12000 à 13000 spectateurs par an avec, grosso modo, une quarantaine de représentations. » Pas mal du tout pour une troupe amateur. « La Compagnie rassemble plus d’une quarantaine de personnes et c’est multigénérationnel. Mais aujourd’hui, nous nous sommes dirigés vers un duo, sans laisser tomber la troupe. C’est plus léger à gérer au niveau logistique. » Et c’est ainsi, deux comédiens et une dizaine de techniciens, que la compagnie théâtrale se rendra à Paris où rires et applaudissements l’attendent.

L’histoire de la compagnie :
La compagnie a vu le jour il y a près de quarante ans. « Comme souvent autour d’un apéro. Avec Pierre Le Boucher, le directeur de l’école d’Yvias, dans l’idée d’aider l’amicale laïque. » Et la (bonne) réputation de la troupe a très vite dépassé les frontières de la commune et, même, de la région.
Souvent invités par des associations, Yvan Mahé et ses compères restent aujourd’hui encore ouverts à toutes les propositions. « Quelque soit le lieu, quelle que soit la taille de la salle. Nous nous adaptons. »

Contact : Yvan Mahé au 06 13 50 35 29
Pour le site, taper : troupetheatraleyvias