Stéphanie et Julien, circassiens et acrobates à cheval : Un amour immodéré pour le cirque

0
130
Ils seront quatre sur la piste avec Uuka De Vanoise, Belle Espoir Du Manoir, Eita Du Gué et Jumper d’Élixir lors des représentations de Cirque Ouh La La, en plus de deux personnes en coulisse. Sans compter les indispensables bénévoles aux entrées, au bar et à la restauration. « Une belle équipe. » Julien Nicol le reconnaît volontiers: « Il faut une condition physique parfaite pour faire ce travail. C’est un métier à part entière ! » Pour information, il s’entraîne, tout comme sa compagne, tous les jours et court le marathon en trois heures. * Stéphanie et Julien ont eu la douleur de perdre en octobre 2021 leur cheval fétiche Tango Du Gué avec qui ils ont travaillé plus de quatorze ans. « Un drame personnel et professionnel. » Et, pour finir, Volti Subito envisage très sérieusement de reprendre la route en 2025. Mais de façon raisonnée. Qu’on se le dise. Photo Thierry Loriot

Circassiens et acrobates professionnels à cheval, Stéphanie Outin et Julien Nicol exercent un métier qui sort quelque peu des standards habituels. Et c’est dans la douce campagne de Pommerit-le-Vicomte qu’ils ont décidé, il y a quelques années, d’installer leur compagnie de cirque équestre, Volti Subito.

Avec Volti Subito, tout commence par des heures et des heures de répétition avec leurs quatre impressionnants percherons d’Amérique, 900 kg en moyenne. Deux à la robe blanche, deux de couleur noire.
« Nous sommes tous les jours avec eux sur la piste, de 8h00 du matin à midi, souligne Julien Nicol. Ce long travail exacerbe notre sensibilité et celle de nos animaux. C’est notre dénominateur commun, indispensable pour créer un spectacle. »
Et de cette complicité sont nées d’originales créations artistiques qui ont connu de très beaux succès populaires.
« Depuis 2014, nous avons joué à travers toute la France. Souvent à guichet fermé. Nos chevaux, des percherons donc, sont un peu devenus notre marque de fabrique. Ils frappent les esprits. » Stéphanie et Julien élaborent leurs spectacles avec grand soin. L’écriture est précise et résolument contemporaine. « Nous souhaitons que nos représentations soient engagées, pleines d’esprit et de frivolité, comme cela se faisait à l’origine du cirque. » Et le dernier spectacle en date (2023), Cirque Ouh La La, s’inscrit bien dans cette veine. « Inspiré par les racines circassiennes et leur lien intrinsèque avec le cheval, il propose plusieurs niveaux de lecture. C’est un peu un théâtre de l’absurde à la sauce pataphysique d’un Alfred Jarry. Mais avec les codes du cirque, l’objet central restant l’acrobatie équestre. » Tout au long de l’été, la compagnie donnera justement Cirque Ouh La La sous leur pagode*, inaugurée en 2021 et située à un petit trot seulement de leur domicile pommeritain. « Jusqu’alors, nous jouions et répétions sous le hangar. Mais c’était devenu trop juste. »
Stéphanie Outin et Julien Nicol (originaire de Louargat, Stéphanie venant, elle, du Sud) ne sont pas ce que l’on appelle des novices dans leur domaine. Ils ont déjà une belle carte de visite. Julien, formé à l’École Nationale des Arts du Cirque et à l’École de cirque Valérie Fratellini, a tourné, tout comme Stéphanie du reste, des années durant avec ce qui se fait de mieux.
Avant de créer ensemble leur propre compagnie, Volti Subito, qui est pour eux « un trait calligraphique issu du cercle avec une écriture qui évoque des espaces communs aux hommes et aux chevaux, ces lieux enfouis où seule la poésie orchestre… »

** La pagode accueillera en juillet et août, des ateliers d’initiation, des journées pédagogiques et des résidences circassiennes (voir les dates sur www.voltisubito.net).

La compagnie Volti Subito
Cirque équestre sous la pagode
Kerziohent à Pommerit-le-Vicomte
Infos : 07 65 50 90 44 ou 06 14 03 37 95