Auberge du Trieux à Lézardrieux : La brigade légère de Maudez

0
666

Aujourd’hui, ils sont quatre : Odile, Armelle, Josette et Fulbert. D’habitude, c’est un peu plus. Ils vont en ce lundi après-midi composer la « brigade » légère de Maudez Le Corre, Maître-restaurateur à l’Auberge du Trieux de Lézardrieux. En route vers le saint des saints, à savoir la cuisine de ce restaurant renommé.

Passionnés de cuisine, ils viennent d’abord chercher auprès du chef des idées et des petites astuces culinaires. « Maudez est un bon pédagogue, atteste Josette. Ils nous inspire. »
Tout commence, en toute décontraction, autour d’un café. C’est le moment de briefer les troupes. Maudez explique ainsi le déroulé du cours. La conversation dévie parfois quelque peu mais l’on revient très vite aux fondamentaux. A ce qui les réunit : la gastronomie.
Et les questions fusent. « Pourquoi la viande de mon bourguignon durcit-elle ? » demande Odile. « Peux-tu nous expliquer la fabrication de la pâte à choux ? » poursuit Armelle.
Et Maudez a toujours un conseil, une explication. « Moi, je donne les bases des recettes qui peuvent ensuite être déclinées. Il faut les comprendre et se les réapproprier», indique le cuisinier.
Mais assez parlé, c’est l’heure d’enfiler son tablier et de se mettre au travail. Maudez, tel un chef d’orchestre organise sa brigade. Il s’agite, s’affaire, fait dix choses à la fois. Tout le monde est mis à contribution dans une joyeuse humeur. Armelle et Fulbert sont à l’épluchage des échalotes et des poires, Odile au mixage tandis que Josette pèse, découpe et assemble différents ingrédients. Ils ne perdent pas une miette des observations et remarques de Maudez. « Je n’aurais pas eu l’idée de faire comme cela », s’étonne Odile, épatée par le tour de main du chef. Ainsi, en près de deux heures et demie, les commis de cuisine auront concocté un menu du jour de saison particulièrement alléchant : « Médaille de volaille glacée, filet de cabillaud en habit d’hiver et crème d’ail et, pour finir, une poire rôtie Arlequin ». Certains, les plus gourmands, le dégusteront le soir-même, les autres un peu plus tard.

Maud-1Maud-2

Auberge du Trieux
Maudez Le Corre
1, impasse du Four Neuf
Lézardrieux
02 96 20 10 70
www.auberge-du-trieux.com
Cours participatifs de 3 heures les dimanches et lundis à 35 € (plus 17 € si repas)
Ouvert aux groupes, CE et entreprises (6 à 8 personnes).