Africa22 sports sur Radio Activ’ : un pont entre Afrique et Bretagne

0
264
Ils sont environ 5000 fidèles à suivre régulièrement l'émission hebdomadaire de Yao Bandeira sur Radio Activ'. Celui-ci éprouve beaucoup de plaisir « à échanger avec les gens » et à proposer à ses auditeurs « des choses qu'ils n'ont pas l'habitude d'entendre. »

Pas de stress apparent pour l’animateur Yao Bandeira lorsqu’il passe, casque sur la tête, derrière le micro de Radio Activ’ : toujours un sourire aux lèvres, toujours un mot gentil pour les invités de son émission sportive hebdomadaire Africa22 Sports. Ce direct d’une heure se veut avant tout un pont, un trait d’union sportif entre Bretagne et Afrique, son continent d’origine.

Ce soir là, ils sont quatre à être invité par Radio activ’ afin de présenter leur activité sportive respective : le Jiu-jitsu brésilien, le foot en salle et une course à pied très longue distance en baie de St-Brieuc. Mais il va leur falloir patienter quelque peu car Yao a prévu en ouverture de son émission une liaison téléphonique en direct avec le Burkina Faso au sujet d’une grande course cycliste . « Alors quelle heure est-il au Burkina Faso, autrement dit le pays des hommes intègres… ? ». Et c’est parti pour dix minutes d’une conversation riche en informations.
« Nous avons de nombreux correspondants en Afrique et également aux États-Unis avec qui nous sommes régulièrement en contact et qui nous relaient l’actualité sportive du moment de leur pays, » souligne Yao.
Maintenant place aux invités. Et là, Yao sait de quoi il parle. Il a en effet suivi, il y a quelques jours, les entraînements de foot en salle et, surtout, de Jiu-jitsu brésilien en complète immersion.
« J’aime bien mouiller le maillot, aller sur le terrain, rigole l’animateur qui a déjà participé à de nombreux marathons. Comme cela, on parle à l’antenne de choses que nous avons vécues ensemble ».
Yao aime aussi «  parler des sports locaux qui n’ont pas une surface médiatique importante ». Avec toujours ce soucis du trait d’union entre l’Afrique et la Bretagne.
Très influencé par un oncle journaliste au Togo, son pays de naissance, passionné de radio et de sport depuis l’age de six/sept ans, Yao a trouvé un public en Bretagne et, même, bien au-delà. Notamment sur la toile. « Nous avons des auditeurs dans toute l’Afrique bien sûr mais aussi en Arizona, en Asie. C’est magique. »

Radio Activ’
Langueux
101,9 FM2www.radio-activ.com
Africa22Sports de 18h00 à 19h00 le vendredi
Rediffusion le samedi de 11h00à 12 h00.
Tous les 15 jours : Africa22 Sports, les légendes ou l’histoire d’un pays africain à travers ses sportifs de légendes.

1