Gang des Fesses, la bretonnitude ne se cache plus

0
689

Autrefois, la Bretonne réservait la dentelle à sa coiffe. Carla Renaudat, jeune créatrice de Lanvellec, la lui rend plus intime et osée. Elle réussit le tour de charme de marier dentelle de Calais et fierté bretonne, douceur et audace, bienveillance et « pétillance ». 5 Questions que l’on se pose à propos de Gang des Fesses.

Pourquoi Gang ? Pourquoi Fesses ?
Carla voulait un nom qui fasse jeune, qui pète. C’est réussi ! Le gang évoque la complicité entre filles, par-delà leurs différences. Car petites, dodues, fermes ou pointues, « on est toutes une paire de fesses ». C’est aussi un regard bienveillant porté sur les petits défauts et grandes beautés du corps féminin.
Pourquoi Lanvellec ?
Elle est née par ici, a voyagé pas mal pour ses études, mais n’imaginait pas s’installer ailleurs. « Il y avait ici un savoir-faire local qui s’est expatrié et que je veux relancer, rajeunir, pérenniser. » Internet lui permet cette audace. Plus tard, avoir un showroom à Rennes lui dirait bien. La fierté de ses origines, elle l’affiche au plus intime d’une série de culottes baptisées « bretonne ».
A 25 ans, elle assure ?
Et même grave. Le site (illuminé par les photos de Maïwenn Nicolas) en atteste. Et ses neuf années de pratique également. Dans son atelier charpenté, elle imagine, croque, dessine, corrige jusqu’à la perfection et fait essayer aux copines les différents modèles et tailles. Tout est fabriqué à l’unité, sur commande et livré en une semaine.
On se met quoi sur les fesses?
Culottes froncées ou pas, brésiliens, strings, soutien-gorge, porte-jarretelles… déclinés en diverses collections : Heol, Lellig, Promesa, Krozal, Kalon, Dimezell…. Mais aussi body et nuisette… Suivant les modèles, la dentelle de Calais (certifiée) alterne avec la soie et le coton (bio pour les fonds de culotte). Ça va de 35 euros la bretonne à 140 euros le body, peu cher pour une telle finition.

RVB-1

RVB-2

RVB-3

Gang de Fesses est présent sur www.gangdefesses.com et aussi sur Instagram, Facebook et participera à l’Effet Mode, au Petit Echo de la Mode de Châtelaudren, les 26 et 27 mai.
Photos : Maïwenn Nicolas www.instagram.com/maiwennnicolas

RVB-4