Café-théâtre à Lamballe : une 1ère saison à fond les ballons !

0
51
One-man-shows, magie, chanson...le cabaret ne désemplit pas. Sauf l’été où la location de la salle est possible.

Comment imaginer que Les Ballons Rouges, seul café-théâtre des Côtes d’Armor remplirait à 90 % dès la première année ? Une réussite due à une programmation léchée et à l’originalité du lieu.

Petite entrée, vaste salle. Pénétrant par un porche, on est surpris du volume intérieur. « C’était un ancien négoce de vins, détaille Sébastien M’Barek, on y a conservé des éléments du passé. » Des tonnes de gravats ont été évacuées, les appartements contigus insonorisés, un studio de radio projeté derrière, côté place du Centre. « Beaucoup n’y croyaient pas, mais le rêve a pris corps. »
Un beau corps même, avec sa salle principale dotée d’une scène, précédée d’un bar, surmontée d’une terrasse en corniche où on peut boire un verre ou grignoter charcuterie et fromage. « La jauge est de 80 personnes mais on ne va jamais au-delà de 60, pour rester dans l’esprit café-théâtre.
A propos, côté spectacle, ça donne quoi ? Ouvert en février, 26 spectacles ont eu lieu les deux premiers mois, quasi complets : l’humour en fil rouge, avec des one-man-shows, standing ovation pour la magie, chanson française, folk, théâtre et même voyance… « On s’attendait à 800 entrées en mars, on en a fait 1 200 !  » Du coup, ils reçoivent 4 à 5 propositions d’artistes par semaine, de partout en France. Des spectacles qui plaisent à toutes les générations, de surcroît. Un succès inespéré.
Ce qui était inattendu aussi, c’est d’en faire une affaire familiale. Marie, compagne de Sébastien a dû quitter son travail pour l’aider, ainsi que leur fille Mélodie en soirée.  » Avec un spectacle à 20 h, ça laisse le temps d’aller dîner vers 21 h 30 dans les restos à côté,  » dit Marie qui parie sur le dynamisme global du centre-ville.
Et lorsqu’on leur demande pourquoi ce nom de Ballons Rouges, ils répondent que c’est en l’honneur de la chanson éponyme de Serge Lama, évoquant l’enfance, l’humour et l’imaginaire, tout leur univers. En même temps, des ballons rouges dans un ancien hangar à vin, ça se défend.

Aux Ballons Rouges, l’humour est un fil rouge. L’affiche est signée par l’artiste peintre Jenny Darrot.

Les Ballons Rouges
6, rue Charles Cartel
Lamballe. 06 22 62 50 60
www.cafetheatre-ballonsrouges.bzh