Musée de l’école de Bothoa «Cette année, je l’aurai mon certif !»

0
129
La dynamique association fondée en 1994 est présidée par Michel Sohier. La directrice (ci-dessous) en est aujourd’hui Virginie Gorrec, secondée par une équipe motivée.

A Bothoa, c’est l’année du Certif . Et attention, plus de cinq fautes d’orthographe et vous êtes recalés. Mais si vous obtenez le précieux examen, alors un avenir radieux s’offre à vous. Et pourquoi pas une belle carrière dans l’administration française…

«La journée débute par une marche de 45 minutes à travers les chemins de Bothoa et tant pis si une légère bruine humidifie quelque peu l’atmosphère. Ensuite, arrivé à l’école, on se met en rang par deux sous le préau avant de prendre place en SILENCE à nos pupitres. Les encriers sont pleins et les porte-plumes à portée de main. Le poêle à bois est allumé et ça sent la craie et l’encaustique. Mais pas question de rêvasser. Le maître commence sa leçon de morale. Austère, très austère, la leçon de morale. Ensuite, ce sont l’arithmétique et la dictée. Alors là, pour la dictée, il ne faut pas se tromper. Plus de cinq fautes et on peut dire adieu au certificat d’études. Et en plus, si on écrit de travers, c’est un coup de règle sur les doigts assuré. C’est que le maître avec sa blouse sombre et ses lunettes rondes, n’est pas commode du tout. Pas méchant mais sévère. Et en plus il ne tolère pas un bruit dans sa classe. Quand l’heure de midi sonne, on se dirige, toujours en rang par deux, vers le café du bourg pour y manger une soupe et du pain-beurre. Puis l’après-midi, c’est de nouveau le travail avec des pages d’écriture à la plume puis de la géographie. Là, on apprend les colonies françaises, à distinguer le Haut-Sahara du Bas-Sahara ».
Voilà, en quelques phrases, la journée type d’un écolier de 1930 en milieu rural. Journée que peuvent revivre les visiteurs (9 000 par an) du musée de Bothoa.
« Ils sont en immersion complète et notre but est de faire comprendre ce qu’était l’école d’autrefois. De montrer que la pédagogie a bien évolué, » explique Virgine Gorrec, directrice, qui propose, avec son équipe de trois personnes, des expos, de nombreuses animations ainsi que des visites guidées.
« Replonger dans l’ambiance de ces années-là est une expérience marquante pour beaucoup », selon Virginie. On la croit volontiers.

Au programme de ces prochains mois : Dictée avec Cédric (en haut à gauche) tous les mardis des vacances de d’été, d’automne et de printemps, « Meurtre à l’école » le 29 septembre et « Passez votre certificat d’études » le 26 octobre prochain (sur inscription uniquement).

Musée de l’école de Bothoa
54, rue des écoliers, Bothoa
Saint-Nicolas-du-Pelem
www.musee-ecole-bothoa.com